ferilibro.com
Image default
Société

C’est quoi être catholique ?

C'est quoi être catholique ?

Le catholicisme est la manière la plus complète d'obéir au commandement du Maître avant son retour au Père. Le même mandat peut être lu dans l'Évangile de Marc 16:15 : "Allez et prêchez l'Évangile à toute créature." Il y a donc une catholicité verticale, qui consiste à avoir le Christ tout entier, c'est-à-dire à être un disciple ; et une catholicité horizontale, qui consiste à porter le Christ à tous, c'est-à-dire à être un missionnaire. C'est cela être catholique : totalement disciple, totalement missionnaire, totalement chrétien !

Les origines du catholicisme

Il semble que le terme "catholique" soit devenu plus populaire après la naissance de St Ignace d'Antioche (disciple de St Jean) en 110 après JC. Il peut signifier à la fois l'"universalité" de l'Église et son authenticité. Presque en même temps, saint Polycarpe a utilisé le terme "catholique" également dans ces deux sens. Saint Cyrille de Jérusalem (315-386), évêque et docteur de l'Église, a dit : "L'Église est catholique parce qu'elle est répandue dans le monde entier ; elle enseigne en entier toute la doctrine que les hommes doivent connaître ; elle conduit tous les hommes à l'obéissance religieuse ; elle est le remède universel contre le péché et possède toutes les vertus" (Catéchèse 18:23). Pour en savoir davantage, consultez le jour du seigneur.

C'est quoi être catholique ?

Avoir la foi : un pilier de la chrétienté

La foi n'est ni un sentiment aveugle ni un acte de confiance affective en Dieu, mais une attitude de l'intelligence qui, mue par le libre arbitre, dit oui à Dieu qui se révèle.

On ne peut pas croire en n'importe quelle croyance, "juste pour avoir une vie spirituelle ou une religion".  On ne peut pas croire en quelque chose de vague, d'indéfini, de sentimental ; on ne peut croire qu'en quelque chose que l'intelligence a examiné et approuvé.

On ne peut donc cultiver un quelconque anti intellectualisme face à la foi. La foi est l'acte le plus noble de l'homme, car elle applique la faculté la plus digne de l'être humain (l'intelligence) à l'objet le plus élevé et le plus parfait, qui est Dieu.

Quelles sont les grandes valeurs de la religion catholique ?

Les principes institutionnels sont configurés comme des lois naturelles et des vérités fondamentales. Ils ont un caractère universel et intemporel, étant extérieurs et évidents. Ils ont pour but de guider le processus de prise de décision, la relation et l'orientation stratégique, et se traduisent comme suit

  • Fidélité à la doctrine chrétienne et aux directives de l'Église catholique.

  • Dignité : promotion de la dignité humaine, du bien commun et engagement en faveur de l'inclusion sociale.

  • Solidarité : formation interdisciplinaire et humaniste, guidée par une perspective éthique, chrétienne et catholique, dans le respect de la liberté de croyance.

  • Pluralisme : des concepts d'enseignement, d'initiation/recherche scientifique et de vulgarisation, dans le respect des projets pédagogiques et des orientations établies par les instances collégiales.

  • Intégration : entre l'enseignement, l'initiation scientifique/la recherche et la vulgarisation.

  • La connaissance : construction du savoir au service de l'homme.

  • Engagement : responsabilité sociale et environnementale.

Related posts

Quelles sont les modalités d’inscription à la CAF de l’Essonne ?

administrateur

Tout supporter par amour : est-ce possible ?

Tamby

Numérologie : la compatibilité amoureuse des dates de naissance

Tamby