ferilibro.com
Image default
Animaux / Agriculture

Comment élever des pintades ?

L’élevage des gallinacés est souvent une activité rentable. Vous pouvez choisir la pintade. Cette dernière convient plus aux fermes se trouvant soit à la campagne, soit à l’écart des villes.

Points forts de la pintade

D’une part, la pintade met de l’ambiance et donne de la voix. L’avantage est que vous saurez qu’elle est là. Vous pourrez prendre de ses nouvelles rien qu’en écoutant les sons qu’elle produit. Si vos voisins ne sont pas fans d’animaux, vous pourriez crouler sous les procès-verbaux pour tapage ! D’autre part, élever la pintade est une bonne idée d’un point de vue économique. Sa viande a souvent un prix plus élevé. La pintade est un animal dont la hauteur atteint 65 cm. Son corps est recouvert d’un beau plumage pouvant être tacheté. Vous devriez facilement reconnaître le mâle car sa tête est surplombée de barbillons plus massifs que ceux de la femelle. Une pintade vit en moyenne huit ans.

Vous pouvez en savoir plus avec La pintade avant de commencer une activité d’élevage. La pintade est le nom générique d’un groupe d’oiseaux originaires d’Afrique. La pintade fait partie de la famille des Numididae. Cette dernière est incluse dans l’ordre des Galliformes. 

Organisation de votre élevage 

Il vaut mieux organiser votre élevage afin que vous ayez le ratio d’un mâle pour quatre femelles. Vu que la femelle pond dans un nid creusé dans la terre, il vaut mieux éviter de bétonner intégralement l’enclos d’élevage. La pintade pond des portées de 15 œufs. Ces derniers ont besoin de 24 jours pour éclore. Dans l’enclos, prévoyez une litière avec des copeaux de bois, un abreuvoir et un perchoir.

Related posts

Quel est l’espérance de vie d’un poisson ?

Tamby

Parc zoologique à Lyon : nos conseils pour passer une journée formidable !

administrateur

Comment savoir quelles sont les bonnes croquettes pour son chien en voyage ?

Tamby

Le CBD : parfait pour vous accompagner au quotidien

Emmanuel

Opter pour un fabricant de silos à grains

Journal

L’hippocampe : un poisson mais pas que…

administrateur